GR20 - Randonnée Corse : le Guide Complet

Jean Lassalle visite des agriculteurs corses pour les Européennes

Jean Lassalle se rend en Corse les 3 et 4 mai pour échanger avec les agriculteurs locaux. Célèbre pour son engagement envers les zones rurales et ayant candidaté sans succès à la présidence à deux reprises, cet homme politique singulier se présente actuellement aux prochaines élections européennes du 9 juin.

Jean Lassalle a expliqué ses motivations pour se lancer dans la course aux élections européennes, suite à son absence aux législatives pour des raisons de santé. Ayant une longue carrière politique, dont la mairie dès 21 ans et une participation notable aux présidentielles, particulièrement en Corse, il se sentait obligé de répondre présent aux européennes, se considérant comme un combattant.

Sur sa vision de l’Europe, Lassalle critique le manque de citoyenneté européenne et la soumission des peuples à des référendums multiples, appelant à une Europe plus proche des aspirations des peuples, dans l’esprit des visions du général de Gaulle et de Konrad Adenauer.

Lassalle se positionne comme un défenseur de la ruralité, critiquant l’éloignement des députés européens de leurs électeurs et affirmant sa volonté de représenter les territoires ruraux. Avec Denise Leiboff dans sa liste, il souligne l’importance d’écouter et de répondre aux problématiques concrètes des agriculteurs et des zones rurales, soulignant la nécessité de soutenir ces zones face à la désertification des services publics et à l’importation massive de produits.

Concernant la Corse, il promet de prendre en compte ses spécificités, insistant sur l’importance de soutenir l’agriculture et les petites exploitations face aux défis, notamment en termes de prix des terrains et d’unicité des produits agricoles face à une normalisation européenne.

Lassalle aborde également la transmission d’entreprise et la nécessité de réduire les charges pour les agriculteurs et les petites entreprises, plaidant pour des exploitations de taille humaine et un soutien aux services publics en milieu rural.

Bien que crédité de seulement 1% dans les sondages, Jean Lassalle reste optimiste, critiquant le manque de représentativité des sondages pour le monde rural et la pression des médias nationaux, tout en louant le soutien de la presse locale et régionale. Il dénonce la réduction de sa visibilité médiatique comparée à d’autres candidats lors des présidentielles précédentes et exprime sa confiance dans la capacité à surmonter ces obstacles.

Continuez votre lecture